vins-de-savoie

CHIGNIN BERGERON SAVOIE

bergeron avec signature

Descriptif de notre Chignin Bergeron

Le CHIGNIN-BERGERON a trouvé sur le coteau de Torméry son terroir de prédilection, son aire de production se limite à la commune de CHIGNIN, FRANCIN ET MONTMELIAN, en résumé les coteaux d’éboulis calcaires au pied de la Savoyarde.

A Chignin, deux écoles s’affrontent pour la vinification du CHIGNIN-BERGERON, la première en élaborant des vins avec une fermentation alcoolique inachevée pour garder des sucres résiduels jusqu’à 8 g/l, la deuxième en  séchant les sucres par une fermentation alcoolique complète et en recherchant la deuxième fermentation malolactique qui fait baisser l’acidité tout en apportant de la rondeur au vin. Dans notre cave, nous pratiquons les deux méthodes simultanément, et ensuite nous assemblons ces deux volumes vinifiés différemment. La proportion de chacun de ces deux volumes varie en fonction de l’acidité totale du millésime.
Plus l’acidité est élevée, plus la proportion de vin avec fermentation malolactique est élevée. L’avantage est de conserver  les arômes fruités du cépage tout en apportant de la rondeur, du volume et de la complexité.

Chignin Bergeron ; conseil de garde :

Le CHIGNIN-BERGERON est un vin de mi-garde, 6 à 7 ans,  guère plus car son acidité reste assez faible. Mais selon le millésime, il se converse jusqu'à 10 ans, exemple 2005, le 2016 devrait tenir au moins 10 ans.

Chignin Bergeron ; conseil de dégustation :

Il accompagne un foie gras poêlé, un poisson préparé avec une sauce, une viande blanche, un dessert, à servir pas trop frais, entre 12 à 14°C.

Chignin Bergeron ; le millésime 2016 :

Effleuré de prime abord par un effluve empyreumatique, le nez s'ouvre pour distiller une expression intense et capiteuse où le fruit raffiné est entouré de notes bouquetées, balsamiques et épicées: pierre à fusil, musc, reine des prés, abricot sec, angélique et agrumes confits, thé et cardamome. La bouche ample, chaleureuse et onctueuse s'appuie sur une trame minérale précise pour produire une aromatique épanouie et rémanente. Commentaire de dégustation: Olivier TURLAIS oenologue.

A noter que le millésime 2015 a été récompensé au concours du Comité Interprofessionnel des Vins de Savoie (CIVS) lors d'une dégustation à l'aveugle par un panel de professionnels et a obtenu la médaille d'or (Médaille d'argent en 2013, Médaille d'or en 2012 - Médaille d'argent en 2011).

Nous produisons également une variante Chignin-Bergeron élevé en fût de d'acacia.
Millésime 2013 : couleur profonde à la teinte cuivrée. Nez dominé par la touche grillée qui incombe à l'élevage et qui tend à écraser une expression dominée par des notes empyreumatiques, compotées et bouquetées : Fumée et charbon de bois, abricot cuit et orange. Bouche ronde et miellée à la trame échappant à l'usure sauvée par la minéralité.

Depuis 2015, nous avons une nouvelle cuvée de Chignin-Bergeron issue de l'agriculture biologique. nous ne revendiquons pas pour le moment, la certification mais nous appliquons à la lettre, la charte de l'agriculture biologique. D'une part pour savoir si nous maîtrisons cette technique et d'autre part, pour voir si le vin obtenu est de qualité.

Chignin Bergeron ; tarif :

Chignin Bergeron : prix TTC départ cave : 9 €

Chignin Bergeron élevé en fût d'acacia : prix départ cave : 10,50 € TTC

Chignin-Bergeron en BIO non certifié : prix départ cave: 10.00 € TTC
facebook-yves-girard-madoux