vins-de-savoie

Le domaine Yves Girard Madoux

Le vignoble de la Pierre bleue est une exploitation viticole de taille moyenne (11 Ha) implanté à TORMERY qui est un des sept hameaux de la commune de CHIGNIN, elle-même rattachée au canton de Montmélian.

producteur-vins-savoie

Vins de Savoie

Notre vignoble est installé sur un terroir constitué d’éboulis calcaire contenant une proportion plus ou moins importante d’argiles, de limons fins et grossiers.
 
Le sol est alcalin avec un PH  de l’ordre de 8,1.
 
Notre coteau, avec des pentes variant entre 20% et 60% est exposé au sud-ouest, c'est-à-dire au soleil couchant. Une partie de la chaleur accumulée par la pierraille  pendant la journée est restituée la nuit ce qui donne sous nos contrées alpines un climat de type méditerranéen qui convient très bien à la vigne.

Ce sol est très drainant et évite l’accumulation de l’eau de pluie qui maintient une sécheresse relative dont s’accommodent très bien les ceps de vigne.

D’après une analyse de sol du laboratoire de Claude BOURGUIGNON, le spécialiste des sols viticoles de renommée internationale, nos sols sont plus favorables à la production de vins blancs. (Propriété définie par la mesure de la surface interne des argiles)

Le mode de conduite est en vigne étroite palissée avec un écartement entre rang de 1,40m et 0,90m entre chaque pied sur le rang, ce qui donne une densité de plantation de 8000 pieds/ hectare.

Pour faciliter la mécanisation, les rangées sont plantées dans le sens de la pente sur un axe approximatif nord-sud  et du fait de la course du soleil d’est en ouest, le feuillage dans le plan du palissage reçoit les rayons du soleil du matin au soir.

La taille pratiquée est le Guyot simple sur le jacquère, la roussanne, le pinot noir, l'altesse, le velteliner rose et la verdesse, le gobelet ou cordon de Royat sur la mondeuse.
 
Pour la protection phytosanitaire de nos vignes, nous pratiquons l'agriculture raisonnée sans toutefois avoir demander la certification.
Nous raisonnons chacune de nos interventions, pour chaque maladie, avec l’aide de l’organisme de la protection des végétaux, un seuil de nuisibilité a été défini et tant que ce seuil n’est pas atteint, aucun traitement n’est réalisé. La lutte raisonnée est basée sur les observations de quelques parcelles témoins, elle a l’avantage sur la lutte conventionnelle de ne pas faire de traitements systématiques.

Pour l'instant, nous n'envisageons pas le passage en agriculture biologique, car nous pensons que la bouillie bordelaise ( le sulfate de cuivre autorisé en culture biologique) est très nocive voir toxique pour la vie microbienne du sol. Pour preuve, une analyse de sol réalisée dans une parcelle où la vigne était présente pendant des siècles, mais en friche depuis 80 ans, le résultat annonce une quantité de cuivre de 100 ppm alors que la norme est de 1.5 ppm. Le cuivre s’accumule mais ne s’élimine pas dans le temps.

Nous avions supprimé les insecticides depuis plusieurs années, et c’est pratiquement ce qu’il y a de plus facile à faire, l’équilibre entre les populations d’insectes nuisibles et les populations d’insectes prédateurs de ces nuisibles se rétablit et les dégâts deviennent insignifiants.
En revanche, depuis plusieurs années nos vignes sont menacées par la flavescense dorée qui est une maladie à virus. Le vecteur de la maladie est une cicadelle, qui se nourrit de la sève du feuillage, et qui transmet le virus des pieds malades aux pieds sains.
Un arrêté préfectoral rend la lutte obligatoire, donc chaque viticulteur a le devoir de faire 1 ou 2 traitements insecticides selon la zone, contre la cicadelle, de façon à ralentir la propagation de la maladie.

Les sols viticoles sont plutôt pauvres, c’est pourquoi il est essentiel de maitriser la poussée de l’herbe qui fait trop de concurrence à la vigne. Sensibiliser comme chaque citoyen français par les problèmes environnementaux, nous avons abandonné les désherbants chimiques depuis 5 ans et sommes revenus au travail du sol. Cette démarche entraîne une augmentation des coûts d’exploitation. (Achat d’une griffe avec interceps hydrauliques, 3 passages au lieu d’un).

Pour les vinifications, nous procédons avec le même état d’esprit, chaque intrant est raisonné pour à la fois en limiter l’usage et garantir tout de même une qualité constante d’un millésime à l’autre. Notre cave est équipée pour la maîtrise des températures de fermentation.
facebook-yves-girard-madoux

HISTORIQUE

A partir de 1960, René Girard-Madoux a été l'un des premiers vignerons en Savoie à replanter le coteau de Torméry. Découvrez l'histoire du Domaine

VENEZ DEGUSTER

caveau-degustation-savoie
Nous vous invitons à venir partager un moment convivial en dégustant nos vins de Savoie directement à la propriété. Découvrez notre caveau de dégustation

Mondeuse

C’est un cépage typiquement savoyard qui est implanté dans notre région depuis l’antiquité. Découvrez La Mondeuse de Savoie

Chignin Bergeron

Le CHIGNIN-BERGERON a trouvé sur le coteau de Torméry son terroir de prédilection.
Découvrez ce vin hors norme

Producteur de vins de Savoie

Yves GIRARD-MADOUX | TORMERY - 73800 CHIGNIN
Téléphone fixe : 04 79 28 05 60 | Téléphone portable : 06 07 13 47 87
Email : girard-madoux.yves@wanadoo.fr
Vigneron producteur de vins de Savoie  : Chignin, Chignin Bergeron, Mondeuse, Pinot noir, méthode traditionnelle, rosé de Savoie.

Plan d'accès